• Accueil
  • > Archives pour octobre 2008

Archives

Archive pour octobre 2008

le voile noir

J’avais pensé, logiquement, dédier ces pages à la mémoire de mes parents – de mon père, surtout, l’auteur de la plupart des photos, qui sont la base et la raison d’être de ce livre. Curieusement, je n’en ai pas envie. Leur dédier ce livre me semble une coquetterie inutile et fausse. Je n’ai jamais déposé une fleur sur leur tombe, ni même remis les pieds dans le cimetière où ils sont enterrés. Sans doute parce que obscurément je leur en veux d’avoir disparu si jeunes, si beaux, sans l’excuse de la maladie, sans même l’avoir voulu, quasiment par inadvertance. C’est impardonnable. Mon père fit ces photos. Je les trouve belles. Il avait, je crois, beaucoup de talent. J’avais depuis des années l’envie de les montrer. Parallèlement, montait en moi la sourde envie d’écrire, sans avoir recours au masque de la fiction, sur mon enfance coupée en deux. Ces deux envies se sont tout naturellement rejointes et justifiées l’une l’autre. Ces photos sont beaucoup plus pour moi que de belles images, elles me tiennent lieu de mémoire. J’ai le sentiment que ma vie a commencé le jour de leur mort – il ne me reste rien d’avant, d’eux, que ces images en noir et blanc

 DUPEREY Anny

Les années de silence lui ont permis d’éloigner le désespoir stérile et la complaisance.



Туман

Brouillard, brouillard, le brouillard m’a enveloppé 

Seulement il ne lui est pas donné de réchauffer 

Brouillard, Brouillard, le Brouillard a tout mélangé 

Et sans toi, les routes, je ne peux discerner 

(suite…)



seule

( images )

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit



Alain D’Elène

…Et j’écrivis sans doute , pages et pages …inoubliables sans doute de cette étrange humeur qui me tenait vainqueur … des pages, seulement j »écrivis et je suis page, inoubliable sans doute .



Paul Chabas

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit



trop mignons

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit



Dali

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit



Alain D’Elène

suite 2

Dans le temps muet, où plus rien ne résonne, il est une tonalité qui vague à ma mémoire; c’est une aspérité dans les siècles, la ponctuation dernière dans l’histoire des hommes, c’est un prénom qui me revient, …Bodilis. C’est le nom de cette femme, et qui n’existe pas, seulement parfois dans le parfum vocal qui se prenait de nous. Le nom lui-même est bien réel je crois , Bodilis, et coule comme de l’eau, claire, que l’on arrêterait de la main, et que la main n’arrête pas. C’est un nom dérobé; je l’ai pris à une gitane qui portait dans les cheveux les couleurs de la nuit, tandis que les chants montaient dans les rires des femmes et les voix lourdes des hommes…

J’ai attendu Bodilis, longtemps, au delà même du temps qui me renvoyait parfois la lueur du soleil, comme si les astres eussent reflété à l’infini les couleurs de ses cheveux, couleur de mon royaume, écu de mon errance.



belle

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Toujours là Marie Claire … merci



Alain D’Elène

 suite

Ce n’est pas exactement une énigme, une trace seulement, blanche, définitive pourtant, qui me surprend quelquefois quand je songe au cours improbable, de la succession des cycles du temps.Elle désigne le chemin, non pas tant celui de ma mort, de ma transformation en page d’encre tracée,…que celui plus étrange, de dire mon histoire.Il est une force cependant, ultime, qui m’a accompagné à cette orée futile où s’estompent les gestes et c’est, je le sens bien, le poids de mon sépulcre. J’ai tout vécu, et suis posthume; se ferme le cercle quand je vais dire mon histoire,…mais mon regard encore s’attarde à ces hiéroglyphes qui se couchent sur le papier et j’y découvre, stupéfait, une écriture qui est la mienne. Je suis page.



12345...7