—– »
Benoîte Groult

Posté le 12 novembre 2008

Ce n’est pas en tuant ses parents que l’on devient adulte, mais en tuant l’enfant de ses parents, une cible beaucoup plus difficile.

4 commentaires pour « Benoîte Groult »

  1.  
    13 novembre, 2008 | 2:35
     

    C’est complexe comme phrase.
    Ce que j’entends au travers de celle-ci peut induire en erreur ou sembler juste.
    Cette toute petite partie qui semble très longue : « mais ne tuant l’enfant de ses parents »

    Endeuiller notre enfance en tuant l’enfant que nous avons été. Non, pas l’enfant que nous avons été. L’enfant à venir que les parents ont fait de celui-ci et de sa future vie.
    C’est affreux « de tuer l’enfant de ses parents » car cela demande de nier tout ce qui nous constitue et donc notre essence, nos origines, notre vécu. Cible difficile car du passé fait notre vie c’est aussi avec lui que nous avançons.

    Phrase très complexe mettant sans dessus dessous mes sens…
    Bisous.

    _______

    je pense que c’est plus simple que cela …
    qu’i faut soi même « couper le cordon » pas toujours la pauvre maman pour qui c’est aussi bien difficile de voir partir son enfant … on demande tout à une mère …
    bisous

  2.  
    13 novembre, 2008 | 14:08
     

    Bonjour jade,
    Phrase tres complexe et si vraie. Tuer l’enfant interieur de ses parents, celui qui dirige l’adulte… de facon inconsciente.
    bonne journée
    bises
    isabelle

    Dernière publication sur le quotidien de la vie et des gifs : DEJA UN AN

  3.  
    13 novembre, 2008 | 14:14
     

    Bonjour, Jade, oui phrase très dure, je dirai couper le cordon ombélicale oui, mais pas tuer
    Bonne journée à toi
    Bises
    Suzanne

  4.  
    13 novembre, 2008 | 23:49
     

    Vrai que ce n’est pas facile à expliquer
    Cela revient à se tuer, c’est à dire pas se faire de mal, mais ne plus être un enfant. Savoir voler de ses propres ailes. Couper le cordon ombilical comme le dit Suzanne et ainsi en tuant l’enfant qu’on est on arrive à devenir adulte.
    Mais a-t-on vraiment envie de devenir tout à fait adulte?
    Bisous

    ——–
    c’est vrai ça
    a-t-on vraiment envie !
    bisous

    Dernière publication sur Mes émotions : A cette enfant que j'étais °°°°°

Laisser un commentaire