Saint Augustin

Posté le 23 décembre 2008

«Si vous ne trouvez pas une prière qui vous convienne, inventez-la.»

5 commentaires pour « Saint Augustin »

  1.  
    24 décembre, 2008 | 0:06
     

    Coucou Jade
    Il faut surtout trouver une priére qui convienne à Dieu
    Et les prières sincères avec des mots tout simples sont celles qu’Il aime le mieux car elles viennent du coeur
    Bisous
    Francine

    Dernière publication sur Mes émotions : A cette enfant que j'étais °°°°°

  2.  
    24 décembre, 2008 | 7:53
     

    bonjour Jade…ma prière…
    que tu passes d’excellentes fêtes de Noël avec ta famille
    je te fais de gros bisous sincères
    joyeux réveillon
    bisous
    francis

    Dernière publication sur NOUVELLES d'hier, d'aujourd'hui, de demain : Articles du 1° mai

  3.  
    24 décembre, 2008 | 10:44
     

    J’aurais plutôt tendance à dire (pardon St-Augustin !) : arrêtez de prier et trouvez-vous de vrais amis. Car dieu n’a jamais rien fait pour personne, ça se saurait ! À part peut-être alimenter les conversations pieuses et donner quelque prétexte à des personnes assoiffées de pouvoir. Et parfois nous donner l’impression d’avoir des réponses, qui ne viennent pourtant que du fond de nous-mêmes.

    Petite fable de Nancy Huston, dans Dolce Agonia :
    « La cloche de sagesse ? Oui… C’était une grosse cloche d’église en bronze, très solide, dans un village du comté du Kerry où il est né. Chaque fois qu’on était turlupiné par une question, on allait la poser à la cloche et elle était toujours de bon conseil. Que faire, ô Cloche, pour arracher à ma bien aimée un sourire ?’ ‘Rire’, répondait la cloche. ‘Combien de temps, ô Cloche, va durer mon malheur ?’ ‘Heure’, disait la cloche. Et ainsi de suite. On passait parfois toute une soirée, p’pa et moi, à inventer ces questions-réponses. ‘À quoi pense le curé, ô Cloche, quand les nonnes sont à confesse ?’ Rachel rit. (…) Plus tard, j’ai compris que cette Cloche de sagesse n’était pas une simple histoire de rimes enfantines, que c’était une jolie métaphore pour dieu. L’homme hurle ses questions, il entend l’écho de sa propre voix, et, débordant de gratitude, il suit les conseils ainsi reçus. »

  4.  
    24 décembre, 2008 | 11:04
     

    gros bisous jade, passe un bon noel!!!!!

  5.  
    24 décembre, 2008 | 12:43
     

    Joyeux Noël
    gros bisous

    Dernière publication sur pause-café : S'amuser à bien articuler ( bis)

Laisser un commentaire