Parler d’amour au bord du gouffre

Posté le 5 août 2009

Ceux qui surmontent un traumatisme éprouvent souvent une impression de sursis qui démultiplie le goût du bonheur et le plaisir de vivre ce qui reste encore possible.
Olga a subi une blessure physique et psychique grave à l’âge de 18 ans. Elle a tout juste commencé de vivre que déjà il lui faut apprendre une autre manière d’être au monde. En puisant dans ses ressources intellectuelles et physiques, elle a utilisé ce que son entourage lui proposait afin de devenir une autre. L’homme  qu’elle a épousé a conjugué sa manière d’aimer avec cette femme singulière. Et l’enfant qui naîtra de cette union devra s’attacher à ces parents singuliers dont il recevra un héritage psychique hors du commun.

Boris Cyrulnik

3 commentaires pour « Parler d’amour au bord du gouffre »

  1.  
    6 août, 2009 | 7:02
     

    bonjour Jade
    une histoire à méditer
    je reviendrais la relire
    bonne journée
    bisous

    Dernière publication sur NOUVELLES d'hier, d'aujourd'hui, de demain : Articles du 1° mai

  2.  
    6 août, 2009 | 10:32
     

    Une belle histoire, Jade, qui donne un peu d’espoir…
    Merci

    Bisous.

  3.  
    7 août, 2009 | 8:29
     

    je ne connaissais pas cette histoire de Cyrinluk, cela donne un peu d’espoir
    bises
    isa

    Dernière publication sur le quotidien de la vie et des gifs : DEJA UN AN

Laisser un commentaire