Catégorie

Archive pour la catégorie « lectures »

HOUELLEBECQ Michel

( lectures )

« … La possibilité de vivre commence dans le regard de l’autre … » P 337, Poésie



Paul Eluard

( lectures )

J’entends ta voix dans tous les bruits du monde.



Mathias Malzieu

( lectures )

« En se mélangeant à la brume, ma mère devient un fantôme de porcelaine. De ce jour étrange et merveilleux, je ne l’ai plus revue. »  p 18 La Mécanique du coeur

 

 



La porte des enfers

( lectures )

Laurent Gaudé

« Ce silence, tout autour de nous, ce silence qui te glace, c’est celui de l’attente. » page 191



Le mec de la tombe d’à côté

( lectures )

Si vous ne l’avez pas lu, c’est vraiment très très bien.

« Mais parfois je me demandais s’il y avait une seule chose qu’elle pouvait vivre sans en parler en même temps. Apparemment c’était sa façon de s’approprier ce qu’elle vivait. »

page 134 , Katarina Mazetti



La Ballade de Lilas K

( lectures )

 » C’est cela, sans doute, faire don deuil: accepter que le monde continue, inchangé, alors même qu’un être essentiel à sa marche en a été chassé.’  

page 386, Blandine Le Callet

                                                                                              



———–

( lectures )

Il est dit que l’instant qui précède un long voyage est le plus délectable, que l’aboiement du chien est pire que sa morsure, et que rien n’égale en beauté le dos d’une femme. Alors je briserais le charme si je devais enlever cette cape par mégarde. Je m’en voudrais de vous infliger un tel tourment.



Muriel Barbery

( lectures )

« Comment décide-t-on de la valeur d’une vie ? Ce qui importe ce n’est pas de mourir, c’est ce qu’on fait au moment où on meurt.

Que faisais-je au moment de mourir?… J’avais rencontré l’autre et j’étais prête à aimer …. « 

page 403 « L’élégance du hérisson »

Le film aussi c’était bien
 



le bonheur

( lectures )

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Une coccinelle sur ta peau



Barbara

( lectures )

Je l’ai trouvée devant ma porte,
Un soir, que je rentrais chez moi.
Partout, elle me fait escorte.
Elle est revenue, elle est là,
La renifleuse des amours mortes.
Elle m’a suivie, pas à pas.
La garce, que le Diable l’emporte !
Elle est revenue, elle est là

(suite…)



12345...8