Catégorie

Archive pour la catégorie « lectures »

que du plaisir pourtant …

( lectures )

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit



tags

( lectures )

J’ai été tagué par  Cathy , histoire de savoir ce que je  lis en ce moment . (que je remercie beaucoup)

http://phantomfantomette.unblog.fr/

mais aussi par http://opalesud.unblog.fr/    http://nananath.unblog.fr/ que je remercie aussi

Pour participer il  suffit de :


-Choisir un livre, l’ouvrir à la page 123.
-Recopier à la cinquième ligne, les 5 lignes suivantes.
-Indiquer le titre du livre, le nom de l’auteur, de l’éditeur, et l’année de l’édition.
-“Taguer” 4 personnes dont je souhaite connaître les lectures et les avertir sur leur blog.

J’ai lu de  George Eliot  « Le moulin sur la Floss »  Edition Gallimard 2003  ,Folio  Classique  page 123   (L’amour tragique entre un frère et une soeur. La peinture poétique de l’existence la plus humble …)

« Il mit pied à terre et passa avec M. Moss dans le jardin,pour aller vers un massif de vieux ifs ,tandis que sa soeur restait à tapoter son bébé dans le dos,en les regardant tristement. »

Je tague et je souhaite connaitre les lectures de ceux qui veulent me confier ces instants qu’ils passent à travers des pages et des mots .Je pense que bien souvent nos lectures ne sont pas anodines …



Protégé : d

( lectures )

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :



pour Fleurdelyss

( lectures )

http://www.france5.fr/la-grande-librairie/index.php?page=article&numsite=1403&id_article=2990&id_rubrique=1406

et aussi pour vous tous et vous toutes … jade



une instant de lecture

( lectures )

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit



Marquis de Sade

( lectures )

 » Il n’est aucune sorte de sensation qui soit plus vive que la douleur; ses impressions sont sûres, elles ne trompent point comme celles du plaisir. »   « Justine »



la parure Maupassant

( lectures )

C’était une de ces jolies et charmantes filles, nées, comme par une erreur du destin, dans une famille d’employés. Elle n’avait pas de dot, pas d’espérances, aucun moyen d’être connue, comprise, aimée, épousée par un homme riche et distingué ; et elle se laissa marier avec un petit commis du ministère de l’Instruction publique.
Elle fut simple, ne pouvant être parée, mais malheureuse comme une déclassée ; car les femmes n’ont point de caste ni de race, leur beauté, leur grâce et leur charme leur servant de naissance et de famille. Leur finesse native, leur instinct d’élégance, leur souplesse d’esprit sont leur seule hiérarchie, et font des filles du peuple les égales des plus grandes dames.
Elle souffrait sans cesse, se sentant née pour toutes les délicatesses et tous les luxes. Elie souffrait de la pauvreté de son logement, de la misère des murs, de l’usure des sièges, de la laideur des étoffes. Toutes ces choses, dont une autre femme de sa caste ne se serait même pas aperçue, la torturaient et l’indignaient. La vue de la petite Bretonne qui faisait son humble ménage éveillait en elle des regrets désolés et des rêves éperdus. Elle songeait aux antichambres muettes, capitonnées avec des tentures orientales, éclairées par de hautes torchères de bronze, et aux deux grands valets en culotte courte qui dorment dans les larges fauteuils, assoupis par la chaleur lourde du calorifère. Elle songeait aux grands salons vêtus de soie ancienne, aux meubles fins portant des bibelots inestimables, et aux petits salons coquets, parfumés, faits pour la causerie de cinq heures avec les amis les plus intimes, les hommes connus et recherchés dont toutes les femmes envient et désirent l’attention.

(suite…)



Amin Maalouf

( lectures )

http://pagesperso-orange.fr/calounet/resumes_livres/maalouf_resume/maalouf_jardinslumiere.htm

c’est vraiment passionnant  , j’ai lu aussi « l’Amour de loin »qui est bien aussi.

                                                                                                                                 



Amélie Nothomb

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

« les Combustibles » Quel livre emporteriez -vous sur une île déserte ?

« Quel livre , quelle phrase de quel livre vaut qu’on lui sacrifie un instant ,un seul instant de chaleur physique? »



Proust Marcel

( lectures )

Dans les plaisirs et les jours

« L’absence n’est -elle pas, pour qui aime la plus certaine, la plus efficace ,la plus vivace, la plus indestructible, la plus fidèle des présences? »



1...45678